Sélectionner une page

credit photo : squareonefitness.com.au

Ne dites pas à ma mère que je suis bienveillant, elle croit que je suis un killer !

 

“Avez-vous un peu ou beaucoup d’ego ? Un ego sur-dimensionné ?

Je sais qu’il existe un laaaaarge consensus sur l’ego qui serait à la fois notre ami et notre ennemi … mais je suis néanmoins complètement en ligne avec ce que dit Laurence Vanhée, l’emblématique ex Chief Happiness Officer du ministère de la sécurité sociale en Belgique : « l’ego, c’est l’ennemi ».

Je suis intiment convaincu que se sentir important, a fortiori plus important que les autres, est une source illusoire de bonheur. A la source de cette conviction, la chance que j’ai eue de rencontrer une première fois Matthieu Ricard en 2014. Je lui ai dit mon admiration et combien il m’avait inspiré. J’ai eu en face de moi un homme très souriant, très humble, très drôle, à la limite de l’autodérision, et qui vous enveloppe d’une chaleur humaine insoupçonnable. Il n’a pas d’ego. C’est inspirant.

J’ai à l’inverse croisé au cours de mon expérience des gens à l’ego sur-dimensionné, tendance « je ne veux pas être méchant mais je suis plus intelligent que toi, on ne boxe pas dans la même catégorie ». Parfois issus d’écoles prestigieuses, bien sûr, où on leur a tellement répété pendant leur cursus qu’ils étaient l’élite, voire l’élite de l’élite, que certains ont fini par le croire. C’est la vertu de la répétition chère au système éducatif français.

Ceux-là oublient ou ignorent simplement que s’ils disposent de capacités supérieures à la moyenne, ils n’y sont pour rien. Ils ne prennent généralement pas en compte le fait qu’ils ont bénéficié d’une anomalie génétique statistique les rendant anormalement plus intelligents, ou plus beaux, ou plus grands, ou plus forts. Peu importe.

Il arrive aussi, et c’est encore pire, que cet ego ne soit qu’une façade résultant d’un mécanisme de compensation pour se prouver à soi-même qu’on est mieux que les autres – cette fragilité générant une lecture systématique des situations sous forme de rapports de force.

Les problèmes avec les gens a l’ego sur-dimensionné, vous ne les connaissez que trop bien : ils savent tout. Ils sont au mieux faussement modestes, parfois cassants, voire franchement arrogants. Et au bout du compte, alors même qu’ils voudraient gagner notre admiration, ils ne récoltent que notre agacement.

On admire les gens parce qu’ils ont autre chose. Pas parce qu’ils ont un ego sur-dimensionné. Globalement, on se sent bien avec des gens simples sans ego, pas avec ceux qui vous étouffent avec leur ego.”

Si vous voulez tester votre ego … c’est ici !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laurent Barthélemy
Merci pour votre intérêt !
Si vous avez aimé cet article, vous voudrez peut-être :
.. jeter un oeil aux recommandations de mes clients :
.. feuilleter voire acheter mon livre 😉 :
Ne dites pas à ma mère que je suis bienveillant, elle croit que je suis un killer
… que nous prenions contact :

.. ou simplement suivre mon actualité sur les réseaux sociaux :