Sélectionner une page

Toutes les enquêtes menées depuis 2007-2008 montrent

que le stress au travail augmente, que l’engagement diminue, et que les salariés sont de plus en plus nombreux à déclarer un mal-être au travail. La dégradation semble inexorable et de fait, nous connaissons tous quelqu’un ayant fait un burn-out.

En 2007, L’INRS évaluait le coût direct du stress en France (absentéisme, turn-over) a minima à 2-3 milliards d’€ par an. Le BIT (bureau international du travail) évaluait pour sa part le coût économique du stress (arrêts maladie, médicaments, perte de productivité) dans les pays industrialisés à 2-3% du PIB, soit environ 60 milliards d’€ pour la France(!).

Au-delà du profond malaise que ces chiffres reflètent,

Ils montrent donc que le stress et le mal-être au travail coûtent une fortune aux entreprises, à l’Etat, et par ricochet au contribuable … dont les entreprises et les salariés : nous payons plus d’impôts du fait de notre mal-être au travail. Absurde, non ?

Et pourtant, stress, mal-être et burn-out ne constituent en rien une fatalité. Même si votre entreprise ne figure pas dans le palmarès de Great place to Work, il est possible d’y inverser facilement et rapidement  les courbes du stress et du bien-être en utilisant notre solution :

Certains salariés qualifient de “magique” le principal outil que nous mettons à leur disposition – en réalité, ces résultats sont possibles parce que notre approche traite simplement à la racine les facteurs et comportement susceptibles de générer du stress et du mal-être.

Voulez-vous être plus heureux au travail ?

Si la réponse est oui, vous pouvez partager cet article avec votre DRH et/ou votre Direction Générale : toutes 2 ont intérêt à ce que vous soyez heureux. Et les entreprises investissant dans le bien-être de leurs salariés obtiennent des résultats extraordinaires.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci pour votre intérêt !
Si vous avez aimé cet article, vous voudrez peut-être :
.. jeter un oeil aux recommandations de mes clients :
.. feuilleter voire acheter mon livre 😉 :
… que nous prenions contact :

.. ou simplement suivre mon actualité sur les réseaux sociaux :